Google+ Badge

lundi 1 janvier 2018

low fi novel ENFANTS TERRIBLES hurlantenova manuelmontero





des notions, agencés par une écriture vivante à deux succulente

voici donc ce que serait l'état du roman moderne, non lieu devant l'humain, seule la musique accorde, mais l'on souffre à l'expliquer dès qu'on s'adonne à l'essai

sous-jacente à tout discours, la condition du peintre, telle qu'elle est connue

perte constante de fondement ? les philosophes, les musiciens, les ouvriers, les femmes... semblent attaquer ou questionner l'image et le peintre semble responsable final de toute pensée

même le titre est modifié au passage, le dialogue entre artistes aussi difficile que le dialogue entre humains, ils se font musiciens pour s'exiler, puisqu'ils sont des peintres, ils jouent de la musique, se regardent, l'autre est immédiat, il accorde du sens et l'abandonne, le non-remède du réel et du rêve, l'ensemble des dispositifs du séducteur et la lettre, ici, peut-être autre chose, mais semblable

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire